Intérêt du Concours Mondial de l’Innovation 

 

Le Concours Mondial de l’Innovation permet de financer tout projet dans 7 domaine-clés (stockage de l’énergie, recyclage des métaux lourds, valorisation des richesses marines, protéines végétales et chimie du végétal,  médecine individualisée, silver économie, valorisation des données massives (big data)).

 

Pour postuler au concours, les porteurs de projet peuvent être de nationalité étrangère. En d’autres termes, il est ouvert à toute nationalité. En revanche, il doit être développé et exécuté en France.

 

Les entreprises ayant déposé un dossier au Concours d’Aide à la Création d’entreprises Innovantes organisé par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (MESR) peuvent y participer.

 

Au titre de la 1ère année du concours, 1200 dossiers ont été déposés.

 

Le CMI se décompose en 3 phases :

 

 Déroulement du Concours Mondial de l’Innovation 

1ère phase (d’amorçage), pour les 100  attributaires (sur environ 900-1000 candidats), une subvention pouvant atteindre 200 K€

2ème phase (d’accompagnement), pour les 30 attributaires, une subvention pouvant atteindre 2 M€,

3ème phase (de développement), pour 1-2 attributaires, une subvention pouvant atteindre 20 M€.

 

Concernant la 1ère phase, il n’est pas nécessaire que l’entreprise existe pour déposer un dossier.

 

 

Le cabinet Jean-Claude Armand et Associés vous assiste pour bénéficier du prix au Concours Mondial de l’Innovation

Vous souhaitez plus d’informations ?

Contactez-nous