Contexte : vous êtes retraité et souhaitez reprendre une activité, bref d’avoir un cumul emploi retraite. Quel que soit votre statut avant votre retraite (salarié, non-salarié), considérez de vous mettre en société et de facturer des prestations que d’être salarié.  Explications.

Cumul emploi retraite et ancien salarié…

Plutôt que de retravailler comme salarié, créez votre société afin de facturer les prestations. A cela 2 raisons. Vous bénéficiez immédiatement du cumul total emploi-retraite, bref, évitez le cumul partiel emploi retraite. Ce cumul partiel s’applique si vous n’avez pas liquidé votre retraite à taux plein et soit (i) que vous retravaillez pour un ancien employeur, soit (ii) que vos revenus issus de la nouvelle activité dépassent un certain plafond de revenus. Dans la 1ère situation, vous devez attendre en principe 6 mois avant de retravailler en tant que salarié pour votre dernier employeur (sans quoi votre pension est suspendue jusqu’à l’expiration de ce délai) : dans la 2ème situation, votre pension n’est pas versée si le cumul de la pension et des revenus de la nouvelle activité dépassent 160% du SMIC.

Ensuite et surtout, vous baissez notablement les prélèvements obligatoires (cf. ci-dessous)

.. Ou ancien TNS

Si vous ne bénéficiez pas d’une retraite à taux plein et que les revenus cumulés dépassent 160% du SMIC, votre pension sera suspendue (cf. ci-dessus). En revanche, le délai de carence de 6 mois propre au salarié ne vous est pas cependant applicable. En synthèse, vous  avez également intérêt à vous mettre en société même si vous bénéficiez seulement du cumul partiel emploi retraite. Et indépendamment de ce point-là, si vous devenez salarié, vos prélèvements obligatoires augmenteront fortement (cf. ci-dessous).

 Cumul emploi retraite- comment optimiser ?

 

Votre objectif est  tout simplement de minimiser les prélèvements obligatoires. Vous n’avez pas à vous préoccuper de la retraite qui constitue dans le cas présent un prélèvement comme les autres. En effet, cotiser à nouveau à n’importe quel régime de retraite après avoir liquidé sa retraite ne procure aucun nouveau droit. Bref, ces cotisations sont versés à fonds perdus.

Dans ces conditions, la meilleure solution est de créer une SASU (société par actions à associé unique) et de vous verser uniquement des dividendes.

Exemple d’optimisation

 

Prenons le cas d’un couple de retraités mariés, disposant des revenus disponibles suivants :

Monsieur et madame disposent chacun d’une retraite brute de 27.81 K€ (avant cotisations sociales et CSG/RDS). Pour Monsieur, nous envisagerons 4 niveaux de revenus au titre de la reprise d’activité. 213.1 K€, 184.72 k€, 142.10 K€ et 70.16 K€.

Par revenue au titre de la reprise d’activité, il faut entendre le montant revenant à Monsieur avant tout prélèvement obligatoires.

Ce qui donne le tableau suivant

Cumul emploi retraite - données

Cumul emploi retraite – données

 

Au titre de la reprise d’activité, nous  retiendrons 2 possibilités : 1/ Monsieur est salarié adhérant à la convention SYNTEC et (taux de cotisation prévoyance et mutuelle 2% au total): 2/ il créé une SASU qui facture des prestations : puis il se verse uniquement des dividendes (on supposera dans un souci de simplification que la SASU n’a payé aucune chargé externe (frais de déplacement, etc..)

Résultat : en optant pour le versement de dividendes par une SASU, Monsieur obtient un net supplémentaire compris de 9.86 K€ à plus de 27 K€ !

Cumul emploi - retraite résultats

Cumul emploi – retraite résultats

Le cabinet Jean-Claude ARMAND et Associés vous conseille sur la création de société dans le cadre du cumul emploi retraite